Search
Generic filters
Exact matches only
Image générique agenda

Lieu

Espace Landowski
28, avenue André-Morizet 92100 Boulogne
Catégorie

Plus d'Infos

Lire la suite
QR Code

Date

30 Nov 2018 - 02 Déc 2018

Heure

All of the day

Salon du livre de Boulogne-Billancourt

Retrouvez nos auteurs Marc Ferro, Michel Goya, Maurice Sartre, Jean Garrigues, Laure-Dominique Agniel, Philippe Delorme, Inès de Kertanguy et Clémentine Portier Kaltenbach au 13ème salon du livre de Boulogne-Billancourt le 30, 1er et 2 novembre.

Cléopâtre VII Théa Philopator est la plus célèbre des reines de l’Antiquité et l’objet de tous les fantasmes : femme fatale, Égyptienne avide et cruelle, maîtresse et épouse des hommes les plus puissants de Rome… Elle fut en réalité la reine grecque d’un royaume prestigieux, dernier vestige de l’empire d’Alexandre le Grand.
La tradition, relayée par la littérature ou le cinéma, a imposé une image erronée de Cléopâtre, femme-déesse aux charmes envoûtants qui aurait réussi à contrer les assauts de Rome en séduisant César, s’alliant et se mariant avec Marc Antoine, luttant contre Octave jusqu’à sa défaite lors de la bataille d’Actium, et orchestrant son suicide comme l’acte final d’une tragédie.
Avec un regard critique, utilisant textes, inscriptions, images et monnaies, Maurice Sartre écarte les mythes, brise les idées reçues et brosse le juste portrait d’une souveraine lucide et volontaire. En pleines guerres civiles romaines, Cléopâtre est consciente des limites de sa puissance mais porte loin ses projets politiques pour rendre à son royaume sa grandeur passée. Un homme d’État, en somme !

Plus on se rapproche du pouvoir, plus on est amené à trahir. Qu’il s’agisse de tuer le père, de s’émanciper d’un mentor, d’éliminer un rival ou d’écarter une compagne trop encombrante, la trahison est le fil conducteur de la vie politique sous la Ve République, parce qu’elle est un marchepied indispensable pour la conquête de l’Élysée. C’est pourquoi elle mérite une histoire à part entière, souvent féroce et parfois dramatique.
Sous la houlette de Jean Garrigues, les meilleures plumes du journalisme ont réuni leurs talents pour vous inviter dans la « cage aux fauves », où tous les coups sont permis.
Georges Pompidou trahit Charles de Gaulle,
Jacques Chirac trahit Valéry Giscard d’Estaing,
Édouard Balladur trahit Jacques Chirac,
Ségolène Royal trahit François Hollande,
Marine Le Pen trahit son propre père…

Qui se cache derrière la momie hurlante ? Macron a-t-il trempé dans le meurtre de Tibère ? La machine d’Anticythère, inventée par les Grecs, est-elle l’ancêtre antique de nos ordinateurs ? Qu’est devenue la Sainte-Ampoule ? Pourquoi a-t-on entièrement réinventé au XIXe siècle le mythe de Vercingétorix ? Le sang du prophète Mahomet coulait-il dans les veines de nos anciens rois ? Où se trouve le coeur de Saint Louis ? Shakespeare a-t-il vraiment existé ? La Joconde était-elle en réalité un homme ? L’assassinat de l’amiral Darlan à Alger en 1942 a-t-il été organisé par le comte de Paris ? La pègre chinoise a-t-elle fait assassiner Albert Londres ? En Sherlock Holmes des temps enfuis, Philippe Delorme enquête sur 60 énigmes historiques, destins singuliers, étrangetés archéologiques, impasses judiciaires ou curiosités naturelles. De la plus haute Antiquité à l’actualité la plus récente, l’Histoire dévoile ses mystères, mais garde parfois sa part d’ombre pour le plus grand plaisir de notre imagination !

Alexandra David-Neel est la plus célèbre des exploratrices. Déguisée en mendiante, elle est la première femme européenne à pénétrer en 1924 dans Lhassa, la capitale du Tibet, alors interdite aux étrangers.

On croit connaître le destin de cette infatigable voyageuse, mais sait-on qu’Alexandra David-Neel (1868-1969) a été une féministe de la première heure, journaliste, cantatrice, authentique anarchiste ne voulant dépendre de personne ?

Pour percer le mystère de la vie de cette femme incroyable, il y a un repère, un fil conducteur auquel Laure Dominique Agniel redonne toute sa place : son mari, Philippe. L’ami, le confident, le seul avec qui elle laisse tomber le masque.

Les milliers de lettres à son époux nous éclairent sur sa quête acharnée de liberté pendant les 101 années de son existence. Les différents noms qu’elle a portés traduisent ce cheminement vers l’invention de soi : née Alexandra David, elle associe le nom de son mari au sien pour signer son oeuvre Alexandra David-Neel.

Dans un style limpide et enlevé, Laure Dominique Agniel nous restitue la vie menée tambour battant d’une femme en avance sur son temps.

« Que nous croyons au ciel ou que nous n’y croyons pas, nous avons tous une église qui nous tient à cœur. Pour l’un, une humble chapelle perdue en pleine campagne ou l’église villageoise de son enfance, pour l’autre, l’église de son quartier ou la cathédrale, fleuron de sa ville. Voilà pourquoi en conviant treize historiens et écrivains dans un ouvrage commun l’idée était de leur laisser carte blanche pour raconter leur église parisienne préférée, leur « coup de chœur » ! Ce qui nous touche ici, c’est le lien intime tissé entre chaque auteur et l’église de son choix, le récit de chacun qui nous restitue l’histoire d’édifices qui, pour la plupart, furent témoins des heures les plus glorieuses ou les plus sombres de notre Histoire. » C. P.-K.

L’Histoire a ses ruses et nous joue des tours : souvent, ce que l’on prévoit ne se produit pas.
Qui aurait pu imaginer un basculement du monde vers l’Asie, dominé par la Chine ? Ou la renaissance de l’islam sous une forme politique et guerrière ? En Europe, qui aurait pu prédire un tel regain de l’extrême droite et du populisme ? En France, qui aurait pensé qu’Emmanuel Macron, un inconnu la veille, deviendrait président de la République ?
Interrogé par Emmanuel Laurentin, Marc Ferro porte son regard d’historien sur l’actualité. Il montre comment les grandes tendances d’aujourd’hui plongent dans le passé et ne sont jamais à l’abri de retournements. Décidément, l’Histoire nous réserve quelques surprises et il est bien difficile de trouver une logique aux bouleversements de notre temps.

14 juillet 1919. Le défilé militaire le plus impressionnant qui ait jamais existé consacre l’armée française victorieuse. Quelques jours après la signature de la paix, le 28 juin, la cérémonie est à la fois un hommage aux 1 400 000 hommes tombés en quatre ans et une célébration de la victoire, celle de la France.

L’armée française a joué un rôle capital dans la victoire sur l’Allemagne durant la Première Guerre mondiale. Si elle fut toujours l’armée principale des Alliés – sur la Marne en 1914 ou à Verdun en 1916 –, c’est lors des combats gigantesques de 1918 qu’elle a été la plus grande, la plus moderne et, à partir de l’effondrement allemand, la plus puissante du monde grâce à une industrie de guerre aussi imaginative que performante. Arsenal des nations et force majeure des Alliés injustement oubliée de l’historiographie anglo-saxonne et française, la France de 1918 est pourtant l’équivalent de ce que seront les États-Unis en 1944 sur le front Ouest.

Grâce à son approche originale de la Grande Guerre, Michel Goya dresse le portrait de cette armée française depuis la préparation des combats du printemps 1918 jusqu’au traité de paix de Versailles et la démobilisation. Il nous éclaire sur la manière dont cette armée s’est transformée jusqu’à la victoire finale et revient sur le processus qui l’a conduite de la gloire au déclin dans les années qui ont suivi.
Un vibrant hommage aux soldats français, grands vainqueurs de la Première Guerre mondiale.

À propos de Marc FERRO

Directeur d’études à l’EHESS, codirecteur de la revue Les Annales, Marc Ferro est notamment l’auteur de La Vérité sur la tragédie des Romanov (Texto, 2013) et L’Aveuglement. Une autre histoire de notre monde (Tallandier, 2015). Il a animé pendant douze ans l’émission Histoire parallèle sur Arte.

À propos de Inès DE KERTANGUY

Inès de Kertanguy a écrit de nombreuses biographies telles que La Reine-mère d’Angleterre (2000), Léonora Galigaï (2005), Madame Campan (Tallandier, 2013) ou encore Madame Vigée Le Brun (Tallandier, 2015). Elle est aussi l’auteur de romans historiques dont notamment Les Héritiers de Kervalon (2013).

À propos de Maurice SARTRE

Professeur émérite à l’université de Tours, ancien membre de l’Institut Universitaire de France, Maurice Sartre, épigraphiste, spécialiste de la Syrie antique et connaisseur sans pareil de l’Antiquité gréco-romaine, est l’auteur de nombreux ouvrages devenus des classiques, dont D’Alexandre à Zénobie. Histoire du Levant antique (2014).

À propos de Clémentine PORTIER-KALTENBACH

Journaliste et historienne, Clémentine Portier-Kaltenbach collabore à de nombreux journaux et émissions de radio et télévision. Elle est l'auteur d'ouvrages à succès : Grands Z'héros de l'Histoire de France (2010), Les Secrets de Paris (2014), Embrouilles familiales de l'Histoire de France (2016).

À propos de Laure Dominique AGNIEL

Laure Dominique Agniel est l’auteure chez Tallandier des biographies de Paul Gauguin et d’Alexandra David-Neel. Elle a vécu au Liban et en Syrie pendant et après les guerres civiles, d’abord comme étudiante, puis comme reporter (France Inter) et réalisatrice (Oublier Beyrouth, Arte).

À propos de Philippe DELORME

Philippe Delorme, spécialisé dans l’étude des dynasties et familles royales, poursuit une œuvre historique et littéraire dans laquelle il s’attache à peindre de grands destins. Il est l’auteur d’une trentaine de livres.

À propos de Michel GOYA

Officier des Troupes de marine et docteur en Histoire contemporaine, Michel Goya a, en parallèle de sa carrière opérationnelle, enseigné l’innovation militaire à Sciences-Po et à l’Ecole Pratique des Hautes-Etudes. Il se consacre aujourd’hui à la recherche et l’écriture. Chez Tallandier, il a publié La chair et l’acier (L’invention de la guerre moderne), Sous le feu-La mort comme hypothèse de travail et Les vainqueurs. Il tient un blog consacré aux questions stratégiques : La voie de l’épée.

À propos de Jean GARRIGUES

Spécialiste d’histoire politique, Jean Garrigues enseigne l’histoire contemporaine à l’université d’Orléans. Auteur de nombreux ouvrages, il a dirigé l’Histoire du Parlement de 1789 à nos jours et publié récemment un livre remarqué par la presse et le public, Les Hommes providentiels.

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.